lesnews2015demila

lesnews2015demila

Où en suis-je après 9 mois de convalescence ?!

La ville de Laragne-Montéglin accueille cette année du 24 au 30 août le 6ème symposium de sculpture sur gypse. Cette importante manifestation est devenue maintenant une biennale internationale importante. Organisé par l’association GYP Art et Matière, en partenariat avec la commune de Laragne-Montéglin et la communauté de commune du Laragnais. Cette année, le Parc naturel régional des Baronnies provençales apporte son partenariat, le gypse étant un matériau traditionnel qui est une ressource naturelle recyclable à l’infini et à mettre en valeur. Ce sont donc des blocs de gypse issus de la carrière de Lazer (seule carrière du sud-est en exploitation), que onze sculpteurs travailleront sur le thème du « mouvement ».
Je souhaite la bienvenue à tous ces artistes, venus du monde entier, et aux nombreux visiteurs qui viendront sur le site, voir leur travail, participer aux ateliers, et aux nombreuses autres animations.
Henriette MARTINEZ Maire de Laragne-Montéglin Présidente de la Communauté de Commune du Laragnais

Après 9 mois de convalescence je relève le défi* de réaliser l’œuvre : « Mouvement de la matière » au symposium de sculpture sur gypse de Laragne-Montéglin – Hautes-Alpes. Le gypse est une pierre tendre à côté du marbre et des autres pierres que j’ai déjà travaillé. Ce qui n’exclut pas une technicité précise…

*« Le défi est un remède à la déficience » (Tomi Ungerer)… J’ai besoin d’utiliser mon corps, même amoindri et encore douloureux, pour m’exprimer artistiquement et transcander cette épreuve qui m’handicape. C’est aussi donner au destin une signification… La vie est un cadeau, en faire quelque chose et pouvoir sculpter est un cadeau rendu à la vie, aux autres…

Résultat à la fin du symposium. Et promis, je ne cèderai pas à la tentation d’un vol en parapente sur le magnifique site de la montagne de Chabre qui surplombe Laragne !

D’autre part, mais dans la même logique de don à la vie, aux autres…, en traversant les Baronnies, j’irai au minuscule village de Bésignan déposer sur la tombe de mon amie Geneviève Rolland une sculpture : « L’envol de l’oiseau ». Un hommage à cette amitié et aux longs échanges épistolaires* dont elle m’a gratifiées durant les années précédant son « départ ».

* De Grignan et de Bésignan, ses lettres à l’écriture puissante, subtile et sans concession font parti de mes références littéraires. Merci Geneviève !



05/09/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres